Le DroopyShow

Droopy, c’est ce personnage de Tex Avery qui, avec une vraie tête de chien battu, nous dit : « I’m happy » (Je suis heureux).

Le DroopyShow, c’est le décalage entre ce que l’on dit et ce qu’on exprime vraiment.

On peut raconter une histoire en employant des mots très durs et dire qu’elle ne nous touche pas, affirmer qu’on maîtrise la situation et trembler de tout son corps, prétendre ce qu’on croit savoir-faire ou être sans une once de crédibilité.

A chaque fois que nous utilisons le DroopyShow, nous tentons d’entrer dans un personnage que nous ne sommes pas en croyant que l’illusion est parfaite. Or, ce n’est justement qu’une illusion.

Non seulement nous ne respectons par les autres mais surtout, nous ne nous respectons pas nous-même.

Avez-vous déjà utilisé le DroopyShow ?
Est-il préférable de développer sa personnalité ou d'entretenir une illusion ?